Guillaume Payre, webmaster à Grenoble

Cyrille BORNE, un blogueur qui n’a pas sa langue dans sa poche et dont les intuitions et analyses sont souvent justes

Posted by payre sur 2012/02/19

Cyrille BORNE est un prof d’informatique dans l’Hérault (dans la montagne des Cévennes près de Béziers) qui blogue.
C’est aussi un linuxien mais c’est un trait de sa personnalité qui m’intéresse moins, ayant toujours été sous Windows et ma pratique de Linux se limitant à mon passage à l’IUT de Grenoble (et à l’utilisation d’Android mais ça ne compte pas pour les puristes.
Il est enfin auto-entrepreneur, ce qui m’intéresse beaucoup étant moi-même en train de le devenir (mais il ne parle malheureusement pas assez d’auto-entrepreneuriat sur son blog à mon goût, il l’explique par un marché moins facile dans l’Hérault que dans le Cantal où il habitait avant).

J’ai découvert le blog de Cyrille BORNE un peu par hasard en faisant une recherche sur SFR sur Google je crois (je suis chez SFR pour mon mobile et ma neufbox évolution comme vous avez pu le suivre sur un de mes autres blogs).

Si je fais ce billet, c’est pour vous recommander chaudement la lecture de son blog et vous conseiller de l’ajouter à vos abonnements RSS.

Je fais aussi ce billet car Cyrille BORNE a fait un article ou il dit qu’il faut remercier les gens et récompenser le travail bien fait. Et pas tout le temps se plaindre, spécialité française.

Après avoir découvert le blog de Cyrille BORNE, j’ai passé 2 nuits (à cause de mes insomnies réccurentes :-( à lire tous ses posts (sauf quelque uns qui traitaient d’éducation*) jusqu’à début 2011.

* dans ceux qui traitaient d’éducation que j’ai quand même lus, c’était intéressant d’avoir son avis sur l’équipement gratuit (aux frais de la Région) des élèves de Languedoc-Roussillon en portables Dell, sur l’utilisation des réseaux sociaux en classe (grosso-modo pour des questions des données personnelles données à twitter, facebook et Google/Gmail, Cyrille Borne est contre et prèfère enseigner l’email, il aimerait aussi que la France donne à ses élèves une adresse email gratuite).

Je suis remonté jusqu’au début de l’année 2011 soit 1 an de billets.

La lecture de son blog a été un plaisir.

Je peux aussi le remercier pour une chose : grâce à Cyrille BORNE j’ai découvert le logiciel neuftalk de SFR. Neuftalk est un client de chat et de téléphonie qui permet de passer des appels gratuitement vers les téléphones fixes depuis un PC si on a une box ADSL.
On installe le logiciel et on s’inscrit (gratuitement) sur www.sfr.fr. SFR envoie les codes d’accès en 2 ou 3 jours par courrier postal pour vérifier que la personne qui a fait la demande est bien l’abonné ADSL.
Rien que pour m’avoir fait découvrir ça, moi qui utilisait des services payants (Google Voice et Skype), je me dois de remercier Cyrille BORNE.
Car SFR ne communique pas du tout sur ce service. Ils devraient, c’est un avantage comparatif (je ne sais pas si Free, Orange-France Télécom et Bouygues proposent le même service gratuit).

Pour compléter le portrait de Cyrille BORNE, c’est donc un linuxien mais non sectaire (il critique vertement et régulièrement Richard Stallman dans ses posts, le président de la Free Software Foundation. Il utilise aussi Windows (certes pour jouer à des jeux achetés sur Steam.).

Il pousse son non-sectarisme jusqu’à utiliser twitter (vous pouvez suivre Cyrille BORNE en cliquant sur ce lien) et pas identi.ca
Je pense qu’il a raison pour plusieurs motif (le principal étant l' »effet de réseau » bien connu des économistes spécialistes des réseaux de téléphonie fixe ou mobile) dont plusieurs qu’il a évoquées (« accès » à plus de personnes sur twitter que sur identi.ca qui reste un repère de libristes).
Il est aussi sur LinkedIn.

Autre tropisme de Cyrille BORNE qui revient parfois sur son blog : il préférerait que ceux qui passent leur temps à critiquer HADOPI (suivez mon regard vers Korben) dépensent plutôt leur énergie à créer et à proposer quelque chose (d’utile).

Le plus important est de souligner que Cyrille BORNE a un don pour « tartiner » (ce n’est pas péjoratif dans ma bouche) et écrire facilement en apparence de longs billets (pour ma part j’ai toujours l’angoisse de la page blanche) mais ils sont toujours intéressants.

Et même si les analyses sont souvent rapides (c’est à dire qu’elles sont a priori et sans étude scientifique ou sociologique), les intuitions sont souvent justes 1 an après avoir été portées (j’ai le recul comme j’ai lu les posts de Cyrille BORNE 1 an après qu’il les a écrits).
Voici les flops et bides que Cyrille BORNE avait vu venir :
– flop des ventes de la Nintendo 3DS (il en a testé une) ;
– critique de la qualité générale des tablettes Archos (il y a des exceptions, Cyrille BORNE en a possédée une) ;
– bide des portables Google ChromeBook tournant sous Chrome OS
(bide qui s’explique par le prix trop élevé des ChromeBook (de 350 à 500 euros d’après ma mémoire pour des ordinateurs qui n’avaient que 16 Go de mémoire (flash)) et la fermeture de l’OS (paradoxal pour du Linux). Je n’ai pas encore d’explication satisfaisante pour éclairer les raisons qui ont fait que Google s’est lancé dans un 2e OS alors qu’ils avaient déjà Android. Google a l’air de corriger le tire en unifiant Android et Chrome OS dans Android 5.0 Jelly Bean.

La justesse de ses analyses s’explique principalement par son indépendance (contrairement aux journalistes high-tech qui vont aux presentations presse payées par les marques et ne sont pas toujours en mesure d’être assez critiques envers les produits (avec comme exception les journalistes Jérôme COLOMBAIM de France Info et Benjamin FERRAN du Figaro).
L’autre explication est que Cyrille BORNE est vraiment un passionné de la micro-informatique qui n’hésite pas à mettre les mains dans le « cambouis » pour monter des PC.
Enfin, son relatif « grand âge » (par rapport aux jeunes pour qui il suffit de posseder un iPhone pour se déclarer geek) fait qu’il est passé par toutes les étapes du développement de la micro-informatique (il y a quelques billets savoureux ou il raconte sa vie dans une cité universitaire, à une époque où il n’y avait pas Internet mais il y avait pour compenser le rap français (IAM, NTM, Saïan Supa Crew…) avantagé par les lois protectionnistes du CSA qui encourageait la « création française » à la radio).

Dernière chose que j’ai failli oublier : Cyrille BORNE a aussi la qualité (relativement rare pour un blogueur influent) d’être assez disponible. Il répond aux commentaires postés sur son blog et aux emails que l’on peut lui envoyer. C’est assez rare pour être souligné. J’ai ainsi eu le plaisir d’échanger avec lui par email (pour discuter de SFR principalement).

Pour conclure, suivez Cyrille BORNE sur son blog et son compte twitter.
Je ne gagne rien à lui cirer les pompes comme ça. Ce post n’est pas un billet sponsorisé :D
C’est juste que ça a été un plaisir de lire son blog (remonter plus loin que janvier 2011 perd un peu de son intérêt comme les nouvelles ne sont plus fraîches) et que j’attends ses nouveaux posts avec impatience.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :