Guillaume Payre, webmaster à Grenoble

4e et dernier épisode du documentaire télé sur l’histoire des services secrets français

Posted by payre sur 2011/02/28

Ce billet est le 4e et dernier d’une série de 4 billets sur le documentaire en 4 épisodes sur l’histoire des services secrets français.

L’émission est revionnable en ligne sur la page du documentaire sur l’histoire des services secrets français sur le site de France 5.

Quelques notes prises pendant l’émission :

Raymond Nart

général Jean HEINRICH

Amiral Jacques Lanxade

DRM (Direction du Renseignement Militaire) créée le 16 juin 1992

satellite Hélios

Louis Caprioli (GEOS)

attentat contre le marché de Noël à Strasbourg déjoué. Auteurs : « groupe de Francfort ».

Jean-Louis Bruguière

Jean-Jacques Pascal (ancien directeur de la DST)

Ahmed Ressam, algérien arrêté à Seattle. Objectif : une tour de Seattle.
homme de Ben Laden

Alain CHOUET (ancien de la DGSE), , auteur de La sagesse de l’espion.

été 2001 (soit avant le 11 septembre 2001) : l’autorité politique (Chirac ou Jospin ?) demande à la DGSE de reconvertir des fonctionnaires de dans la luttre contre l’immigration clandestine !

Chirac : « les services spéciaux ne font pas partie de ma politique »

conseiller de Jacques Chirac : Michel Roussin

Chirac parano ? (il a peur que son téléphone soit écouté)

mars 2003 : Chirac sait que Saddam Hussein n’a pas d’armes de destructions massives grâce au satellite Hélios.

Pierre Joxe (ministre de la Défense socialiste)

Villepin applaudi à l’ONU (très rare que cela se produise)

général Christian Quesnot

mai/juin 2007 :
– moyens doublés pour le renseignement technique (SIGINT [SIGnals INTelligence]) par Sarkozy
– Les RG et la DST fusionnent pour donner la DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur)

ancien coordonnateur du renseignement Bernard Bajolet, maintenant ambassadeur de France en Afghanistan

Jacques Fournet

renseignement fait partie de l’Etat, régalien

Conclusion du documentaire : « Des services secrets nous ne connaissons que les échecs et rarement les succès ». Quand un attentat est déjoué l’affaire peut passer devant les tribunaux mais alors que quand un attentat a lieu (comme par exemple en 1995-1996) on pointe la défaillance des services de renseignement.
mais quand une opération d’espionnage réussit, par définition, elle reste secrète. Les officiers de renseignement portent rarement des médailles en public, ils les gardent dans leur coffre fort.

1/4
1er épisode : la 2e guerre mondiale, la guerre d’Algérie et la décolonisation de l’Afrique.

2/4
3e épisode sur l’histoire des services secrets français : années 60 et 70 (guerre froide contre les soviétiques).

3/4
3e épisode sur l’histoire des services secrets français : années 70 et 80.

Publicités

3 Réponses to “4e et dernier épisode du documentaire télé sur l’histoire des services secrets français”

  1. […] 4e et dernier épisode du documentaire télé sur l’histoire des services secrets français […]

  2. […] 4e et dernier épisode du documentaire télé sur l’histoire des services secrets français […]

  3. […] 4e et dernier épisode du documentaire télé sur l’histoire des services secrets français […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :